Pitaka Taik

Pitaka Taik

Pitaka Taik

Après la conquête de Thaton, le roi Anawrahta aurait chargé 30 éléphants d’écritures bouddhistes en 1058 et construit cette bibliothèque (juste au Nord-Est de Shwegugyi) pour abriter ces documents. L’architecture de cette bibliothèque est remarquable en raison de sa forme carrée qui suit le style connu de ‘gu’ (ou temple grotte) de la période du début de Bagan, parfait pour la préservation des écritures en feuilles de palmier qui sont sensibles à la lumière.

Il est remarquable pour ses fenêtres en pierre perforées, chacune creusée dans des dalles de pierre simples, et les sculptures de plâtre qui sont sur le toit et qui imitent les sculptures sur bois du Myanmar.

Pitaka Taik a été restauré en 1738 par le roi Bodawpaya de la dynastie Kongbaung.