Nan Paya

Nan paya

Nan Paya

Juste au Sud du temple de Manuha, dans le village de Myinpagan, se trouve le Temple de Nanpaya (littéralement ‘temple-palais’) est un sanctuaire hindou (ou bouddhiste). Il fut construit dans la seconde moitié du XIème siècle pour servir de prison au roi déchu de Thaton, Manuha, même s’il y a peu de preuves de cela. Il mérite la visite pour son intérieur.

Bâti en briques avec un parement de grès, c’est une construction de plan carré, avec un grand vestibule à l’Est. La voûte centrale est soutenue par quatre piliers portant des images, peut-être du dieu Hindou Brahmâ (le bouddhisme de Thaton était un mélange d’influences). Des fenêtres à écran de style môn, sur le pourtour, et trois fenêtres à la base du sikhara (tour-sanctuaire) éclairent l’intérieur.

Un des fils de Manuha mourut de la lèpre à Bagan, et revint sous le nom de ‘Nyaung Gyin’ l’un des 37 Nats (esprits) vénérés en Birmanie. Le reste de la famille fut transféré comme esclave à la Pagode Shwezigon.