Nagayon

Nagayon

Nagayon

Situé légèrement au Sud d’Abeyadana, le temple du Nagayon est un sanctuaire bouddhique bâti par des architectes môns pour le roi Kyanzittha à partir de 1084.

Selon la légende, Kyanzittha fuyant devant son frère et prédécesseur le roi Sawlu dut se reposer à Myinpagan, où il fut abrité par un nâga (un serpent dragon). Cet épisode miraculeux l’incita à faire construire un temple à cet endroit. L’édifice est de plan carré, avec un long vestibule au Nord. Son toit est constitué de trois terrasses fortement pentues, surmontées d’un sikhara (tour-sanctuaire) et d’un stûpa. Il abrite trois statues de Bouddha debout et comporte des peintures intérieures dont 28 images de Bouddha sous la sculpture principale.

Il a servi de modèle au temple de l’Ananda et à de nombreux autres bâtiments. C’est le dernier projet de restauration fait par l’Unesco à Bagan. On peut aller au sommet via des escaliers.